PAIRE DE PISTOLETS D'ARÇON à silex anglais...

Lot 43
Aller au lot
Estimation :
3000 - 5000 EUR

PAIRE DE PISTOLETS D'ARÇON à silex anglais...

PAIRE DE PISTOLETS D'ARÇON à silex anglais dit "Dog-lock".Canons à fortes rayures à pans puis ronds terminés par un bourrelet. Tonnerres, queues de culasses et platines gravés à motifs floraux. Platines plates toutes deux signées: "BRISTOL", chiens plats à espalet fixés par l'intérieur munis d'une sécurité arrière par crochet flottant. Toutes les garnitures sont en fer unies; crosses en noyer également unies, fûts moulurés; baguettes en bois terminées par un embout en fer. Les bois ont été probablement refaits fin XIXe.Époques, Grande-Bretagne, XVIIe siècleCette paire a été montrée en 1972 au Conservateur du musée de Solingen qui confirme la période ainsi que l'origine.
Longueur 54 cm, calibre 11,5 mm
PROVENANCE Collection Paul Washer
I -Liberté
Ces pistolets sont typiques des soldats de Cromwell de la Révolution Anglaise de 1642. Le système dit “Dog Lock“, cran de sécurité flottant à l'arrière du chien est caractéristique de cette période autant que de la zone du Royaume-Uni. La longueur des canons ainsi que la forme des crosses avec les calottes ovoïdes est un héritage de la morphologie des armes de la fin du XVIe siècle. Notre paire arbore un style épuré. Bien que réservés à une certaine élite, cela en fait de robustes pistolets de combat. Produit d'une ère troublée que fut cette révolution anglaise, nul ne doute qu'ils connurent les champs de batailles dans la paire de fonte d'un cavalier.
II - Conquête
Une période de paix et de stabilité est revenue sur le Royaume - Uni. Le May Flower a accosté sur le nouveau continent. Y affluent colons et autres trappeurs avec le soutien de la Couronne Britannique. On y développe l'extension de l'Empire. Une fois encore, les hommes doivent s'équiper pour faire face tant à une faune sauvage qu'à certains autochtones récalcitrants. On fait venir de la vieille île fusils, mousquets, sabres et bien sûr les fameuses armes à silex dites “Dog Lock“ semblables à nos pistolets.
III - Indépendance
Un enfant qui grandit doit dans son processus naturel “tuer son père afin de devenir maître de son destin“. 1775 vient donc la Guerre d'Indépendance Américaine. Là encore, les armes affluent du vieux continent notamment de France qui prend le parti des insurgés. Encore une fois on rappelle les quelques vétérans de la Révolution Anglaise partis coloniser le Nouveau Monde. Les “Dog Lock“ sont de retour sur le champ de bataille et connaissent la victoire. L'Amérique indépendante est née. Il serait difficile d'être exact sur ce que nos pistolets ont vécu, ils ne parlent qu'une langue de plomb, de poudre et de fumée épaisse mais ils demeurent un symbole entre liberté, conquête et indépendance du peuple anglo-américain.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue